La revue Polar Biology rapporte des cas d’agressions sexuelles de manchot royal par des otaries à fourrure Antartique (Otarie de Kerguelen) sur l’Île Marion, entre Afrique et Antarctique. Les chercheurs peinent à expliquer cette attitude répétée.

Plus d'informations




Le WIB se sociabilise !

Suivez nous sur Twitter et Facebook pour des news lives en tous genres !